lundi 9 décembre 2013

Happy End



Guy est acteur de son métier, et il est loin d'être à la retraite. On le voit régulièrement à la télévision les après-midis, entre Les Feux de l'Amour et Questions Pour Un Champion. Il y explique avec conviction comment il a optimisé sa fosse septique avec COPROLUX, ou fermement fixé son dentier avec DURDENT. On le voit aussi gravir sans peine ses escaliers avec le monte-personne automatique GÉRONT'UP, ou rassurer ses enfants grâce à l'assurance-obsèques SÉRÉNICIEL.

Guy est heureux. Il faut dire qu'il a une belle gueule de mi-vieux, les rides bien dessinées, le teint halé. Ses implants capillaires ont bien pris, il a l'air sûr de lui et de son compte en banque. Il n'est pas trop jeune, il a l'âge de se préoccuper du rendement de sa fosse septique. Il n'est pas non plus trop vieux, il peut parler d'assurance-obsèques avec juste ce qu'il faut de flegme. Et il sourit avec tant de sincérité. C'est un peu de son bonheur que les gens achètent, et il aime à penser qu'il contribue au leur.

Dans son mas périgourdin, Guy met un point d'honneur à tester lui-même les produits dont il vante les mérites. Il a eu une ristourne très intéressante chez GÉRONT'UP et le fabricant de COPROLUX lui a offert pour dix ans de traitement de sa fosse septique. C'est que Guy est une star, à son modeste niveau. Son agent est actuellement en pourparlers avec les couvertures chauffantes TROPICALM, et la semaine dernière, il a été discrètement approché par une agence concurrente pour être l'égérie de TRANQUILIANCE, protections de jour contre les désagréments urinaires. C'est sûr, les gens vont penser que lui, Guy, souffre réellement de désagréments urinaires. Mais la somme proposée est indexée sur l'entorse à son narcissisme, et cela mérite réflexion.

Guy est justement en train d'examiner le contrat dans son bureau, au premier étage de sa ravissante demeure. C'est un bel après-midi d'été. Soudain, par sa fenêtre ouverte lui arrive une odeur fétide qu'il identifie sans peine. Il se lève et va regarder au-dehors, mais il n'y a aucun camion de vidange dans les parages. Il n'y a que le soleil, les blés, les coquelicots et les voisins anglais.

Qu'est-ce qui pue comme ça, nom de Dieu ? Il entend un glougloutement tout proche. Ça vient de chez lui, pas de doute. Là, il a trouvé : sous le bosquet de lilas, le couvercle de sa fosse septique est agité de soubresauts. Elle est pleine. Cela n'aurait jamais dû arriver avec COPROLUX. 

Guy est très contrarié. Il ferme la fenêtre et sort de son bureau. Il s'assoit sur le fauteuil du GÉRONT'UP, actionne la commande. L'appareil s'ébranle tout à fait normalement et commence à descendre l'escalier. Guy ne sourit pas, cette fois.

A mi-parcours, pour une raison inconnue, le GÉRONT'UP se bloque et bascule en avant. Guy finit de descendre l'escalier en tonneaux et atterrit la tête la première contre le marbre de la commode de l'entrée. La colle DURDENT n'a pas été conçue pour encaisser un tel choc : son dentier est éjecté à plusieurs mètres sur le carrelage.

Ainsi mourut Guy. SÉRÉNICIEL lui organisa une cérémonie funèbre émouvante et digne.





3 commentaires:

  1. serait ce un article sponsorisé? :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. COPROLUX, DURDENT, GÉRONT'UP, TROPICALM, TRANQUILIANCE, SÉRÉNICIEL et PERIGORD IMMOBILIER vous souhaitent de joyeuses fêtes de fin d'année!

      Supprimer
  2. Coucou, et félicitations alors ! Je suis quand même curieuse de connaître le processus d'écriture à deux avec ton père.

    RépondreSupprimer